Taubira a soigné sa sortie mais laisse un ministère sinistré …

Christiane Taubira a particulièrement soigné la mise en scène de son départ du ministère de la Justice. Il est temps, aujourd’hui, de faire le point sur ce qu’a trouvé son successeur Jean-Jacques Urvoas, dans les placards poussiéreux de la place Vendôme …

taubira-une-mise-en-scene-soignee

Voici quelques éléments tirés d’un article de Guillaume Jeanson, avocat au Barreau de Paris et porte-parole de l’Institut pour la Justice, paru sur Atlantico et intitulé :

« Quand Jean-Jacques Urvoas juge pire que ce qu’il craignait
l’état dans lequel Christiane Taubira a laissé la Justice« 

urvoas-taubira-embrassons-nous

Guillaume Jeanson : Ces propos de notre nouveau Garde des Sceaux me semblent témoigner d’une prise de conscience salutaire. A l’échelle d’un quinquennat, les français sont cependant en droit de la trouver tardive. Je vous invite en effet à vous remémorer ce qu’écrivait en 2011 notre actuel premier ministre, Manuel Valls, dans son ouvrage intitulé « sécurité, la gauche peut tout changer » : « comment contredire ce constat ?  Dans mes visites j’ai remarqué de nombreuses fois ce qu’il ne faut pas hésiter à qualifier de véritables décrépitude des tribunaux.

Des salles congestionnées, des bureaux que l’on se prête, faute d’espace suffisant, des conditions de travail déplorables. Des salles sans âge aux peintures écaillées, quand ce ne sont pas des traces d’un dégât des eaux, des moquettes défraîchies, pleines de trous de cigarettes (…) Plus grave surtout, la sécurité du personnel de justice est rarement assurée. Bref, la justice est rendue dans notre pays non pas dans des palais mais plutôt dans des hospices ! »

Selon des chiffres publiés par Eurostat la France consacrait en 2013 seulement 0,23 % de son PIB aux dépenses publiques de justice (hors administration pénitentiaire), ce qui la place dans les pays européens les plus plus lésineurs. (La moyenne européenne étant de 0,37 % du PIB). Quelques années auparavant, la Commission européenne pour l’efficacité de la justice plaçait déjà la France au 37ème rang européen, sur 43 pays, quant au budget alloué à la justice par habitant. Il est également symptomatique de relever que lors de l’une des ses toutes premières prises de parole suivant sa prise de fonction, Maître Frédéric Sicard, le nouveau Bâtonnier de Paris, ait tenu à s’exprimer en ces termes : « On n’a pas assez de moyens tant en matière de police qu’en matière de justice. Ce n’est pas une plaisanterie. Nous consacrons en matière de justice 10 centimes par Français et par jour. On a le même budget que la Moldavie qui n’est pas tout à fait la même puissance financière et économique que la France ». 

Une justice pénitentiaire incohérente

Vous y découvrez qu’alors qu’une première main traite la récidive en condamnant un individu à une peine plus longue, une seconde main, veillant quant à elle à une meilleure gestion des flux carcéraux, favorise dans le même temps la sortie anticipée de ce dernier, en réduisant d’autant la durée de sa détention… Pour retrouver une politique pénale cohérente et efficace, il est urgent de doter notre Justice de moyens concrets et importants.

Les conseillers de Taubira, en partant, ont détruit des documents et effacé des disques durs …

Bien qu’il semble évident que la faible mobilisation de Christiane Taubira sur ces questions lui rende imputable une part non négligeable de cette lourde situation, je crains qu’il ne soit inutile d’alimenter cette polémique et ces tensions. L’urgence est à l’action. Jean-Jacques Urvoas doit plus que jamais se concentrer sur sa nouvelle politique pénale s’il veut pouvoir, en dépit du faible temps qui lui est imparti, relever cet important défi qui se présente à lui. Sa politique doit marquer une rupture très nette avec celle de son prédécesseur. Soucieuse des victimes, il doit s’agir d’une politique ferme, ambitieuse mais réaliste.

Guillaume Jeanson pour Atlantico.

Taubira prise en flagrant délit de mensonge en direct à la télévision sur les "écoutes Sarkozy"

Taubira prise en flagrant délit de mensonge en direct à la télévision sur les « écoutes Sarkozy »

Il est évident que les priorités de Christiane Taubira place Vendôme ont été toutes autres que l’amélioration des conditions de travail des magistrats. mais plutôt :

  • Le noyautage du cabinet du ministère par un recrutement massif de conseillers issus du Syndicat de la magistrature,
  • Le détricotage de toutes les mesures prises sous le quinquennat Sarkozy pour lutter contre la récidive,
  • La « gestion » des multiples actions judiciaires menées contre Nicolas Sarkozy,
  • Une réforme pénale à contre-courant total des angoisses d’une population française exaspérée par l’explosion de la délinquance et le laxisme avéré de la Justice,
  • Une réforme de la Justice des mineurs qui finit de désarmer la Justice face à des mineurs de plus en plus violents.

On espère que le départ prématuré de la pasionnaria de la place Vendôme verra l’enterrement de première classe de cette dernière réforme dont l’application aurait été catastrophique.

La gestion de son ministère n’intéressait pas Taubira; guidée par l’idéologie,
elle voulait juste y laisser son nom en imposant le principe qu’elle tient pour vérité :

« La prison n’est pas la solution, elle est est le problème ! »

taubira-n-aura-construit-qu-une-seule-prison-2







Posted in archaïsme de la gauche, Clientélisme des socialistes, Coup de gueule, Déni de justice, Du sectarisme de la gauche, Incompétence de Hollande, Laxisme de la justice.

4 Comments

  1. Après la sortie désastreuse de Hollande, il laissera un pays moralement et économiquement sinistré, totalement infiltré du GOF et des activistes de la gauche ultra. Comme le noyautage de la Mairie de Paris par Delanoë reste marqué par un recrutement massif de « conseillers » issus du lobby LGBT.

  2. Pingback: Taubira a laissé un ministère de la justice en totale déliquescence | La Gauche m'a tuer

  3. Pingback: L’idéologue qui dynamita la France | Je suis stupide, j'ai voté Hollande

  4. Pingback: L’idéologue qui dynamita la France – SITE D INFORMATIONS ET DE SOUTIEN EN ATTENDANT NICOLAS SARKOZY 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>