Martine Aubry : « la gauche moderne, c’est nous ! »

martine-aubry-mais-qui-donc-la-debranchera

Décidément, François Hollande porte la scoumoune ! La pluie à Tahiti, son avion en panne et sa grande amie Martine Aubry qui lui tranche les jarrets dans une tribune assassine parue dans le Monde.

Ce matin, la dame des 35 heures était l’invitée de RTL où elle a fini d’enfoncer son clou au risque de faire exploser une majorité déjà plus que virtuelle.

Elle a énoncé « ses vérités économiques », des vérités que la réalité met à mal tous les jours !

Morceaux choisis :

« Oui, il faut faire évoluer le Code du travail, oui, mais en protégeant les salariés par de nouvelles protections et en rendant plus compétitives nos entreprises ! »

Le Code du travail est devenu le principal frein à l’embauche. Il s’est complexifié et a fonctionné comme une roue à cliquets. En période de croissance, on y a empilé toujours plus de protections pour les salariés. Mais quand la croissance cessa, personne n’osa le remettre en cause. La plupart des économistes le considèrent aujourd’hui comme incompatible avec la fragilité de nos entreprises notamment les TPE et les PME.

Il n’y a plus guère que quelques dinosaures de la CGT et Martine Aubry pour demander encore plus de protections pour les salariés.

« Relancer la croissance par la demande en dotant les collectivités locales de fonds retirés du CICE »

Et oui, Martine Aubry en est encore à la relance par la demande ! Comme l’aile gauche du PS, elle croit qu’un gouvernement n’a qu’un seul levier de manoeuvre : l’Etat et la dépense publique !

« Accepter la réforme de Jean-Marc Ayrault pour rendre la CSG progressive et redonner du pouvoir d’achat aux salaires les plus bas »

Là, on touche à une vraie bombe fiscale ! Martine Aubry ne tire aucune conclusion des conséquences dramatiques du choc fiscal sans précédent du début du quinquennat. Elle propose ni plus ni moins que la progressivité de la CSG, qui serait un nouveau coup porté aux classes moyennes. Prenons garde à ce que la réforme du prélèvement à la source ne soit pas menée à son terme car il deviendra techniquement extrêmement simple de fusionner l’impôt sur le revenu et la CSG dans un même impôt progressif.

« A propos des 35 heures qui ont aussi permis l’annualisation du temps de travail, le forfait « cadres », les Allemands en rêvent de tout ça ! Ce sont des souplesses ! »

Vous avez bien lu : « les Allemands rêvent de nos 35 heures ! » D’ailleurs, on mesure tous les jours le handicap terrible qui pèse sur l’économie allemande du fait de la non-adoption de cette loi-miracle !

« Nous sommes la gauche progressiste de gouvernement, et nous voulons changer réellement les choses. Nous représentons la gauche moderne … »

La gauche progressiste, la gauche moderne … Nous vivons quand même dans un fabuleux pays ! Figurez-vous que partout en Europe, des gauches désuètes et ringardes sont aux manettes alors nous en France, nous bénéficions d’une gauche de progrès, d’une gauche moderne. Quelle chance insolente nous avons !

Le problème est que les premières réforment à tour de bras leurs pays et obtiennent de vraies réductions de leur chômage grâce à une croissance qui repart alors que la nôtre « de gauche progressiste et moderne » nous a plombé en 2012 et 2013 !

Je laisserais le mot de la fin à un auditeur de RTL qui a remis Martine Aubry à sa place en lui répondant à peu près :

« Non, madame Aubry, vous n’êtes pas la gauche moderne !
Vous êtes la gauche ringarde et passéiste ! »

Voici l’enregistrement de l’interview de Martine Aubry :







 

Posted in archaïsme de la gauche, Economie, Humeur ..., Incompétence de Hollande, Un Hollande sans autorité.

3 Comments

  1. Pingback: Quand est-ce que Martine Aubry prendra sa retraite et quittera définitivement la politique ? | La Gauche m'a tuer

  2. Il est clair pour tout le monde que les rentes de situation des dinosaures de la CGT, des mafieux, des socialistes et de Martine Aubry, expliquent que rien ne change jamais même après le scandale de la CGT qui a bloqué le port de Marseille pendant des mois et qui a coulé la SNCM…

  3. « les Allemands en rêvent de tout ça ! »
    La différence fondamentale, c’est que les allemands en rêvent peut-être mais qu’ils font en sorte que cela ne devienne pas réalité.
    Nous avons bien assez de cauchemars comme cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>