« L’Avenir pour tous » communique
(le nouveau mouvement de Frigide Barjot)

L’Avenir pour Tous, le mouvement créé par Frigide Barjot, après sa rupture avec la Manif pour tous, se bat contre la PMA et propose de remplacer le mariage pour les couples homosexuels par une union civile sans adoption.

Voici son communiqué diffusé hier :

Après Paris, Nantes, bientôt Lyon

L’AVenir pour Tous (LAVT) poursuit

sa tournée unitaire

en vue du rassemblement du

dimanche 17 novembre à Paris

et sera ce soir à St Léon (Paris XVè) à 20h30 …

… parce que, pendant les municipales,

la PMA continue d’avancer sans vous !

Alors que la loi Taubira du 17 mai 2013 a autorisé de fait, avec l’intégration du couple de même sexe dans le mariage et l’adoption, le principe de procréation artificielle aux couples homosexuels, la décision du TGI de LILLE du 17 octobre qui a accordé à la conjointe de la mère biologique l’adoption plénière de deux fillettes nées par insémination artificielle avec donneur anonymereconnaît implicitement que la PMA, illégale hors couples stériles, est reconnue en France !

Cette décision a donc été rendue en fraude de la loi bioéthqiue du 7 juillet 2011, art 33 « L’assistance médicale à la procréation a pour objet de remédier à l’infertilité d’un couple (…) Le caractère pathologique de l’infertilité doit être médicalement diagnostiqué. ».

Si le juge applique la loi Taubira donnant une filiation certaine à deux enfants nées par PMA hors père, alors plus rien juridiquement, ni personne politiquement, ne pourra s’opposer à la légalisation de l’AMP pour les couples de femmes et pour les femmes seules, dans les lois Familles et ultérieures.

En effet, Mme Bertinotti en pleine préparation avec ses amis de la Loi Familles, a annoncé sa volonté de donner « des droits » aux 1300 enfants nés légalement par PMA avec donneur anonyme. Ces droits pourront ensuite, comme le sous-entend le ministre, par principe d’égalité entre les enfants, être étendus à tout enfant né d’AMP avec donneur anonyme.

C’est un nouveau pas chassé vers la légalisation de la PMA hors couple stérile, pour les couples homosexuels et au-delà. Et même si François Hollande s’est engagé à suivre l’avis, prévu pour le mois de mars 2014, du Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) avant d’autoriser ce processus de procréation pour les couples de femmes et les femmes seules, cet engagement ne laisse plus de doute sur le sens de sa décision depuis le renouvellement des membres qui y instaure une majorité favorable à la PMA.

Devant ces grossières avancées masquées, les Français qui se sont mobilisés par millions cet hiver ne peuvent être plus longtemps plongés dans le flou, la diversion et la radicalisation. C’est pourquoi, avec le concours depuis le 22 octobre des leaders des principales association famililales, L’Avenir pour Tous appelle à une grande journée de rassemblement à Paris le dimanche 17 novembre prochain et poursuit la tournée de présentation de sa Charte d’abrogation réaliste de la loi Taubira.

Son but, le même que le 17 novembre 2012, est plus que jamais de rétablir la seule filiation naturelle issue d’un homme et d’une femme en proposant la constitutionnalisation du mariage Homme/Femme garant de la filiation biologique, tout en conservant les droits acquis d’union des couples homosexuels dans une loi alternative d’Alliance civile sans adoption.

Laurence Tcneng, Xavier Bongibault et Frigide Barjot

Aussi Frigide Barjot, Laurence Tcheng et Xavier Bongibault, seront

Ce samedi 26 octobre 2013 à 20h30
Paroisse St Léon/ Salle St Paul
11, place du Cardinal Amette, 75015 Paris, M° Motte-Piquet ou Dupleix
dans le cadre de « Tennis et Prière »,
pour une conférence sur
« L’engagement dans l’unité et la durée »
——-
Le samedi 9 novembre 2013 à 18h00
Collège supérieur de Lyon
17, rue Mazagran, 69007 Lyon, M° Motte-Piquet ou Dupleix
pour une conférence
« De la manif au référendum :
vers la constitutionnalisation du mariage ?
« 

RSVP : contact-presse@lavenirpourtous2014.com

Alors que les politiques semblent se désintéresser totalement de la question et que les prochaines échéances électorales approchent, il est de notre responsabilité de citoyens engagés de les interpeller. La question du mariage et de la filiation doit être une priorité pour les candidats aux prochaines élections municipales qui devront ensuite porter, avec nous, une demande de référendum pour une réforme constitutionnelle afin de faire du mariage Homme/Femme, institution de protection de la filiation, une norme supérieure de notre droit. Toutes les associations, mouvements et groupes favorables au soutien de cette réforme sont les bienvenues pour proposer leurs propres initiatives concourrant à cet objevtif fondamental. Tous pourront les exposer lors de la Grande journée de l’Unité, dans le respect des droits d’union des couples homosexuels :
Rendez-vous
le dimanche 17 novembre à Paris, 
avec toute la troupe réunie !
Places limitées, inscriptions dès maintenant ici






Posted in Déni de démocratie, Du sectarisme de la gauche, Humeur ....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>