Ils ont gagné !

ils-ont-gagne

Oui, ils ont gagné et la droite modérée a été écartée du second tour de l’élection présidentielle pour la première fois dans l’histoire de la V ème République.

Certains diront que c’est la même chose qu’en 2002, l’année où Lionel Jospin avait été éliminé dès le premier tour de l’élection. Mais ça n’a en fait rien à voir !  Il y a au moins deux différences fondamentales :

1 – en 2002, la gauche était au pourvoir

  •  En 2002, sous le quinquennat de Jacques Chirac, après la dissolution malheureuse de 1997, la gauche avait repris Matignon sous le régime de la cohabitation. Ce n’était plus Jacques Chirac qui dirigeait la France mais le parti socialiste en la personne de Lionel Jospin. En 2002, c’est la maxime : « Sortez les sortants » qui avait eu raison du premier ministre de l’époque.
  • En 2017, la gauche est la majorité sortante et elle sort totalement essorée par le quinquennat calamiteux de François Hollande. Qui plus est, la droite a gagné largement toutes les élections intermédiaires qui ont montré que l’opinion se partage désormais entre droite et gauche dans la proportion deux tiers, un tiers.

2 – en 2017, le candidat Jospin n’avait été l’objet d’aucune attaque personnelle !

Quand j’écris : « Ils ont gagné« , je parle du système politico-mediatico-judiciaire qui a su allier ses forces comme jamais :

  • Dans un premier temps pour tuer Nicolas Sarkozy qui fut l’objet, durant tout le quinquennat Hollande, d’un acharnement judiciaire incroyable et incontestable,
  • Dans un second temps, pour tuer François Fillon qui avait repris le flambeau en remportant brillamment les primaires de la droite et du centre.

François Hollande, à la manoeuvre depuis le début pour préparer sa réélection, a cornaqué la justice pour affaiblir Sarkozy. Après l’élimination de Sarkozy et la victoire de François Fillon, à la primaire, la cible a changé de nom et Les services de Bercy ont probablement transmis au Canard enchainé toutes les informations pour monter l’opération Penelopgate !

Après que François Hollande ait dû renoncer à se représenter par cause de sondages exécrables, le dossier du Penelopgate a été mis au service de l’action de l’héritier de Hollande, Emmanuel Macron alias Emmanuel Hollande.

Tout dans l’opération anti-Fillon a été optimum :

  • D’abord le calendrier ! S’il s’agissait d’une affaire de moral concernant les indélicatesses de François Fillon, on aurait pu comprendre que l’affaire ait été sorti juste avant les primaires de la droite, mais, que le Canard enchainé ait jugé bon de sortir l’affaire juste deux mois avant l’élection relève d’une stratégie d’une efficacité parfaite !
  • Ensuite, une efficacité de la Justice jamais vue dans ce genre d’affaire :
    • Un parquet national financier qui s’auto-saisit à peine quelques heures après la sortie du premier article du Canard enchainé,
    • Un juge qui convoque François Fillon pour une mise en examen trois jours après avoir reçu le dossier du Parquet national financier, donc sans avoir pris le temps d’en analyser le contenu !

de-la-fulgurance-de-la-justice-socialistede-la-fulgurance-de-la-justice-socialiste

  • Le tout relayé avec complaisance, et non sans une certaine jouissance, par des médias acquis en grande partie à la gauche.
  • Dans le même temps on assiste à une véritable Macromania dans les médias dont certains n’hésitent pas à avantager de manière particulièrement évidente leur nouveau champion :
Source Marianne et Piktochart

Source Marianne et Piktochart

Dans la période considérée, Emmanuel Macron totalisait 426 minutes d’antenne alors que l’ensemble de ses adversaires atteignait à peine 440 minutes !

Et pour le second tour, la presse va s’acharner contre Marine Le Pen

Je voudrais juste relever que, quelques minutes seulement après les résultats, la déclaration de François Fillon était déjà déformée par Gilles Bouleau, ce qui sera largement confirmé par les radios, le lendemain, notamment par Yves Calvi sur RTL :

Voici la déclaration de François Fillon :

« L’extrémisme ne peut apporter que malheur et division à la France.  Dès lors il n’y a pas d’autres choix que de voter contre l’extrême droite.èJe voterai donc en faveur d’Emmanuel Macron. J’estime de mon devoir de vous le dire avec franchise. Il vous revient maintenant, en conscience, de réfléchir à ce qu’il y a de mieux pour votre pays et pour vos enfants. »

Ce que je traduis de la façon suivante : « pour ma part, je voterai contre le Font national mais c’est à vous, électeurs, de vous déterminer en conscience« .

Ce qui est traduit par les médias de la façon suivante :

Gilles Bouleau sur TF1, dimanche soir : « François Fillon demande à ses fidèles de voter pour Emmanuel Macron« ,
Yves Calvi sur RTL : « François Fillon appelle ses soutiens à voter pour Emmanuel Macron« 

Voilà comment la presse déforme des propos pour les rendre conformes à sa propre opinion !

Pour le vote au second tour, je vais lancer un grand débat sur la conduite à tenir, dans les colonnes de ce blog …







Posted in Coup de gueule, Déni de démocratie, Déni de justice, Emmanuel Macron, François Fillon, Partialité de la justice, Partialité de la presse.

33 Comments

  1. J’avais également noté la déformation du propos de Fillon. Mais je n’en suis pas étonnée, compte tenu de la partialité des médias.. Cela dit, que Fillon vote pour Macron après tout ce qu’il s’est pris dans le nez… ça laisse légèrement perplexe.
    D’autant qu’il n’y a pas que l’extrémisme qui apporte malheur et division. Le sectarisme de la gauche est tout aussi violent et clivant. Fillon devrait le savoir mieux que personne!

  2. Absolument d’accord avec le commentaire de Balboa.

    Dupont st Aignan,
    a été invité de nombreuse fois, la derniere semaine, on peut dire que les medias ont tout fait pour que Fillon perde des voix au profit de ce petit candidat…

    D’habitude a 1 ou 2 % Dupont st aignan a eu 5 %… dans ce chiffre, plusieurs points aurait du partir vers Fillon, cela l’aurait peut etre placé au dela de MLP.

    Les medias preferant macron, on put detourner bien des voix qui aurait été donné a Fillon…

    Je rajoute ceci,
    comment peut on avoir confiance en un organisme de collecte de voix de toutes les mairies, alors qu’en france,
    la derive de la democratie, les manipulations, l’instrumentalisation des divers leviers de la republique sont devenue monnaie courante pendant une campagne presidentielle…

    Qui peut dire que cet organisme rassemblant les voix de la france, n’est pas aussi « controlé » ???

    Au vu de nombreuses manipulations, tel est le sentiment, il m’apparait qu’aucun resultats donné est desormais FIABLE…

  3. Ainsi donc, l’imperdable a été perdu … Le plan était le suivant : Méluche avec le soutien des communistes devait dézinguer le PS officiel à l’agonie.
    Fillon devait être trahi par les siens comme Jospin le 21 avril 2002.
    Les combines UMPS-centristes Juppé-Bayrou à l’agonie devait embarquer les politicards rentiers de droite et de gauche qui voulaient aller à la soupe le soir du premier tour de la présidentielle… Sauve qui peut des soi-disant élites contre le peuple soumis ? Comment garder les rentes de situation sur le dos des français. Comment contrer le dégagisme en contrant le mythe du FN ? Comment continuer à mentir pour tromper la population qui travaille ? Tout n’est que postures et mensonges avec ces escrocs sans honte de la politique politicienne. Le Bayrou-briscard sur le retour des incapables est l’exemple vivant de la mise en scène à la télé des baratineurs-profiteurs… ni de droite, ni de gauche de la mare aux canards boiteux… incompétents mais rentiers !

  4. je suis assez étonné que Monsieur Fillon va voter Macron, je lui ai accordé mon parrainage depuis le début, mais je suis franchement déçu, de sa réaction , voter pour celui dont le malheur arrive mis en place par un système qui l’a piégé, j’avoue en perdre le nord, mais que le nord, la tête sur les épaules, et les neurones bien en place, j’ose écrire que mon bulletin sera Bleu Marine. Cela peut choquer certains, mais ceux qui l’ont élu au 1er premier, ne suivront pas sa consigne, ceux qui m’ont entouré hier soir lors des dépouillements des bulletins , sonnés n’acceptent pas cet échec, et feront barrage à Macron. Nous ne sommes pas dupes, la pilule a du mal à passer.

  5. Les républicains pourraient faire preuve de respect envers leurs électeurs en s’abstenant de donner des consignes de vote en faveur de macron!
    Et aux législatives ils vont battre la campagne ET LES PLATEAUX TV pour se faire élire sous la bannière des LR……
    Ce n’est parce que ce sont tous des pantins et des marionnettes qu’ils vont jouer les marionnettistes avec nous!……..
    Les LR sont les dindons de la farce hollandaise et macronnesque et ils appellent à voter pour eux!
    Franchement j’en ai assez……………

    Je vote Marine au second tour et aux législatives!

    Les autres formeront une belle et grande famille, les lr, les socialos, les cocos, les verts et cie…………..

  6. La grande mosquée de Paris a appelé aujourd’hui les musulmans « à voter massivement » pour le candidat d’En Marche! Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle, « qui s’annonce décisif pour le destin de la France et de ses minorités religieuses ».

    Ben voyons, de quoi je me mêle…………

    • C’est malheureusement la tragique vérité. Ce n’est pas Macron qui boutera hors de France ces pauvres arabes contre lesquels nous avons commis le pires crimes….. On prend les mêmes et on continue, avec en prime une crise politique de grande ampleur puisqu’il ne pourra pas gouverner. Ce qui me sidère c’est que le gens avaient voté pour Hollande en grande partie pour ses positions contre un ennemi désigné; la finance. Et cinq ans après qui élisent ils ? Un banquier !! On croit rêver.
      Le drame c’est que le pays va s’enfoncer dans la pire crise politique qui soit au moment le plus critique. Et rien ne pourra renaitre de ces cendres. Je suis très très pessimiste; la France est foutue.

    • C’est de l’humour au 3eme degré?

      Pour ma part, une pince à linge sur le nez, j’irai voter MLP!
      Et quoi qu’il en soit, j’espère que les émeutes n’arrêteront pas une seule seconde, que les 7 plaies d’Égypte s’abattront sur la France qui s’écroulera comme se sont écroulés tous les pays du Club med de l’Europe et tous les pays du Maghreb, d’ Afrique et du Moyen Orient.

      Et meme comme ça, je ne suis pas sure que les amibes décervelées de ce pays qui est mort dimanche soir, comprennent pourquoi!

      Je désespère et votre humour ne me fait vraiment pas rire.

      Pourtant, j’aime bien votre blog. mais par pitié, changez le titre de votre commentaire!
      Quant à votre logique, si elle était juste, je vous suivrais volontiers…
      (pour info à ceux qui ne lisent pas votre blog, vous avez écrit: Je voterais bien Macron car, après tout, j’ai soutenu Sarko et Sarko a perdu. J’ai soutenu Fillon et Fillon, dans les circonstances que l’on sait, a perdu. Alors voter Macron, si ça pouvait lui porter la poisse, j’dis pas.)

      Sans doute avez vous peur de cette logique, puisque vous concluez exactement la même chose que moi.
      Bonne journée.

    • OUF!
      Toutes mes excuses, Corto.
      Ce n’était pas de l’humour au 3eme degré, vous êtes meilleur que cela (même avec de l’humour, j’étais surprise de ce commentaire)…

      Ma réponse à ce com est donc satisfaisante, puisque j’ai montré à tous le véritable Corto dont j’aime les articles de son blog, en citant un extrait de l’un de ses articles, et que j’ai donc indiqué votre véritable postcondition (anti-Macron, bien sûr)

      http://corto74.blogspot.fr/2017/04/message-de-service-et-usurpation.html#comment-form

  7. C’est exactement le copy-hollande……………
    Même pas encore élu, il commence la série des commémorations!

    Macron commémore le génocide arménien!

    Bon je vais prendre une pause de quelques jours, il faut que je reprenne des forces moralement!

    Merci pour ce blog, je me sens moins seule dans cette FRANCE foutue!

  8. L’organisme qui a comptabilisé les voix des electeurs n’est autre qu’un ministere du gouvernement hollande…

    Un gars qui a ete exemplaire a tout instant, au moment de la campagne presidentielle, qui, lui ou d’autres, ont laissé ou instrumentalisé la campagne,
    peut avoir un ministere de decompte des voix fort particulier… et douteux.

    Quand on voit toutes les manipulations, on ne peut s’empecher d’avoir de serieux doutes sur le decompte des voix…

  9. C’est hors sujet, mais je crois que d’etre pour beaucoup de politiques, franc maçon, doit expliquer bien des comportements pourri et inattendu comme celui de Fillon…
    La prochaine echeance sera la guerre civile grace a l’ouverture continu de l’immigration et du grand remplacement, puis, la guerre, rappelez vous en…

    Tel est le but des franc maçons, vous verrez que tout ce confirlera lorsque cela arrivera, et surtout, pas de puce electronique a mettre dans le corps…ce qu’ils voudront nous imposer un jour…
    renseignez vous bien…

  10. Pour ma part, je m’apprête à voter nul pour la 1ère fois de ma vie d’électeur…Je ne veux être complice de l’élection ni de l’une ni de l’autre. Je ne serai pas au dépouillement de mon bureau, mais je peux déjà prédire un fort pourcentage d’enveloppes vides et de blancs et nuls, et je prédis aussi que les bulletins nuls seront moins gentils que « voter Mickey »…
    Rendez-vous aux législatives pour provoquer la cohabitation.

  11. Que pensez-vous des 6% de Hamon? un petit point de plus pour avoir les frais remboursés, ce doit être facile à modifier au ministère de l’intérieur!

  12. « Dans la période considérée, Emmanuel Macron totalisait 426 minutes d’antenne alors que l’ensemble de ses adversaires atteignait à peine 440 minutes !  »
    J’aime pas qu’on dise du mal de Macron. Loin d’être assujetti à une ligne politique rigide et désuète, lui est extrêmement ouvert.
    Par exemple, pour la politique étrangère, ce sera celle des USA. Pour la politique économique, ce sera celle de l’UE. Pour la politique sociale, ce sera celle en faveur des flots d’immigrés qui vont arriver. Pour la politique culturelle, ce sera les autres cultures, la France n’en ayant pas.
    Ouvert je vous dis. Ca tombe bien il est vide.

     » « pour ma part, je voterai contre le Font national mais c’est à vous, électeurs, de vous déterminer en conscience« .
    Ce qui est traduit par les médias de la façon suivante :
    Gilles Bouleau sur TF1, dimanche soir : « François Fillon demande à ses fidèles de voter pour Emmanuel Macron« ,
    Yves Calvi sur RTL : « François Fillon appelle ses soutiens à voter pour Emmanuel Macron«

    Tous les médias, tous les organes de presse sont logés à la même enseigne, Figaro compris.
    C’est par abus de langage, par inconscience que l’on dit en allumant la radio ou la télé : je vais écouter les infos; Il y a très peu d’infos (faits, événements)
    En fait, ils sont tous, tout le temps en campagne pour leurs propres idées, leur propre parti, leurs propres intérêts. Les présentations sont biaisées. La sélection des sujets est soignée. Les jugements se succèdent. Les caricatures, les procès d’intention, l’usage de l’émotion sont la règle. (comme si les journalistes devaient nous dire quoi et comment penser)

    Il faut écouter au 3eme degré en traquant les complots et les partis-pris. Bref, c’est pas des infos.

    • erreur Monsieur

      Fillon a dit qu’il votera Macron

      et n’a jamais prononcé les mots  » demande a ses fidèles de voter Macron » encore une fausse interprétation de votre part suite aux mensonges des MERDIAS

  13. J’ai de plus en plus de doutes sur la régularité de ces élections, lorsque je vais sur les différents forums, ce n’est que rejet de macron, comment c’est possible sans triche qu’il soit en tête.

    • C’est vrai qu’on peut émettre des gros doutes. Il y a du rejet macron partout et j’en entends pis que pendre. Bizarre quand même.

      Moi aussi ce sera MLP et sans me boucher le nez. Et pour les législatives, idem. Fillon qui demande de voter macron, j’aurai tout vu, mais celle là c’est le summum de la crétinerie.

    • Ce matin, en arrivant sur mon lieu de travail, comme à l’habitude, j’ai regardé le quotidien du médecin (il y a les dernières nouveautés thérapeutiques et quelques nouvelles concernat les professions de santé).

      Nous sommes, en grande majorité contre MST (Marisotte Touraine) et contre Hollandréou… et par voie de conséquence en bisbille avec l’ancien ministre de l’économie.K

      Or, que lisais-je?
      « Le monde de la santé appelle à voter Macron »
      pas possible… je me dis que je suiis devenue malade mentale pendant le WE si cette info est exacte!
      Je clique pour lire l’article (creux, qui indique qu’un syndicat de médecins -qui avait suivi la dernière grève, passons- était promacron… Et quelques autres infos sans intérêt)
      je regarde le forum : tous, mais absolument tous les commentaires hurlaient contre le titre et disaient qu’ils ne voteraient pas Macron : choix : voter blanc ou nul, aller à la pêche ou voter Marine….

      Ainsi, si ce titre paraissait dans la presse verte du Deconex, les veaux décérébrés (quand même 15% des électeurs inscrits!) seraient persuadés que le « monde de la santé va voter Macron »

      C’est -y pas beau la manipulation journalistique?
      (sachant que Marisotte serait la future ministre de la santé du psychotique en tête des résultats de dimanche)

      Aussi, je ne sais pas si les élections ont été truquées ou pas. Il s’abvère cependant que la manipulation journalistique continue de plus belle au point que tout le monde ce matin disait, la tête longue comme un jour sans pain : de toute façon on va avoir ce type comme président!

      Si seulement, en 15 jours, on pouvait prouver une manipulation (voire un bourrage d’urnes, bien que je sois sceptique dans la mesure où il y avait, dans chaque bureau, des accesseurs de l’opposition) et que cette foutue élection soit invalidée, vous m’en verriez ravie.

      Mais faut pas rêver : avec des tordus comme il y a tant au niveau politique (de Juppé à Mélenchon, en passant par Bayrou, Hollande et son clone) que journalistique ou au niveau de la justice (« sic », ce mot n’étant pas franchement adapté aux justiciers idéologiques sans morale ni idée de ce qu’est la légalité que nous avons dans nos tribunaux et palais de justice), il y a peu de chance pour que ce scénario rêvé ait lieu.

      Je crois donc plus à une manipulation des esprits, type Pavda qu’à des magouilles sur les bulletins de vote.

  14. J’ai écouté, comme d’habitude, la chronique de Zemmour ce matin. Que lui arrive-t-il ? Il me semble quelque peu aveugle. Aime-t-il l’UE autant que cela pour répéter : identité, identité en critiquant la position anti-européiste de MLP . ?
    Quel meilleur moyen de préserver l’identité française que l’indépendance ?
    Comment préserver cette identité quand l’UE nous interdira toute mesure anti-immigration.?
    Comment ne pas comprendre que la clé de cette indépendance est la maîtrise de la monnaie et le pouvoir de faire des lois nationales. ?
    Et puis il semble oublier dans cette chronique que depuis la fin des années 60, la gauche a ajouté une corde importante à son arc : le libertarisme sociétal, celui-là même que Macron revendique.
    C’est ce gauchisme-là (genre Onfray) que MLP devrait essayer de ne pas froisser, voire de séduire. sans renier la forme de conservatisme qu’elle représente. .

  15. Lu sur Boulevard Voltaire ce jour.

    Quand les grands prêtres LR se couchent, celles-ci se lèvent.
    Gabrielle Cluzel
    Ecrivain, journaliste
    Son blog

    Or, donc, le candidat des Républicains, LE vote utile, celui dont il fallait glisser le bulletin pour faire rempart à « l’imposteur » Macron, a appelé à voter… pour Macron. Enfin, jusqu’aux législatives, car évidemment, une fois le second tour passé et Macron couronné avec son aide, il mobilisera ses électeurs… contre Macron. Comprenne qui pourra, bon courage.
    Au-delà de l’incohérence politique, il y a l’incompréhension intime, personnelle : comment peut-il rallier ceux qui ont orchestré son lynchage et, plus encore, celui de sa femme, la mère de ses cinq enfants – conspuée, raillée, traînée dans la boue, dont le prénom peu usité est devenu pour toute la France synonyme de couleuvre, feignasse, sotte désœuvrée ?
    Certains, autour de lui, refusent heureusement de le suivre dans ce suicide moral. Mais la plupart optent pour le « ni-ni ». On me dit que c’est déjà très courageux, que dans cette Union soviétique feutrée qu’est devenu le parti des Républicains, ne pas appeler à voter Macron, renvoyer dos à dos la peste et le choléra, c’est déjà être suspect, prendre des risques, se mouiller, qu’il est absolument impossible d’en faire plus, quoi que l’on en pense par-devers soi – il suffit de regarder ce pauvre Charles Millon qui, 18 ans après, n’a toujours pas été pardonné de son baiser au lépreux -, sous peine de perdre son influence, son réseau, son investiture, etc. Bref, de se carboniser. Est-il préférable de laisser carboniser la France et l’avenir de ses enfants, j’avoue que je me le demande – cinq ans, c’est très, très long – mais enfin, puisqu’ils sont admirables, admirons-les.
    Dans ce concert prudent, deux voix résonnent cependant, discordantes et téméraires. Celles de Christine Boutin et de Françoise Hostalier, coordinatrice de la campagne de Fillon dans le Nord. Toutes deux ont été ministres sous des gouvernements de droite, et toutes deux sont prêtes à voter réellement contre Macron.
    La première optera pour Marine Le Pen si celle-ci lui donne des garanties – essentiellement en matière sociétale. Non qu’elle soit devenue une grande fan, soudain, du FN et de sa présidente, ni qu’elle souscrive à tous ses points de vue, mais parce que Marine Le Pen se déclare contre le mariage pour tous et la GPA quand Emmanuel Macron marche dans les pas de Hollande et de Bergé. Christine Boutin a laissé parler sa raison et sa conscience : à quoi bon défiler inlassablement dans les rues en dénonçant une révolution anthropologique, un changement de civilisation, si, au moment de voter, on considère finalement tout cela comme assez secondaire, à mettre sur le même plan que la sortie de l’euro ou la retraite à 60 ans : la peste et le choléra, on vous dit !
    La deuxième votera Marine Le Pen parce qu’elle « [veut] faire battre Macron », qu’elle considère « qu’il n’est pas digne de pouvoir exercer la fonction suprême » et qu’il a « déshonoré la République tout au long de la campagne », notamment lorsqu’il a qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité ». Françoise Hostalier ne fait que rester fidèle, en cela, avec constance, aux propos de Fillon pendant la campagne.
    Mais il est vrai que la raison, la conscience, la fidélité, la constance sont des mots si démodés.
    François Mauriac rapporte cette phrase de Jacqueline Pascal, sœur de Blaise, tenue à une époque où la bravoure était réputée vertu virile :
    « Quand les évêques ont des courages de femme, il faut que les femmes aient des courages d’évêques. »
    Quand les grands prêtres LR se couchent, celles-ci se lèvent. Cela leur vaudra peut-être d’être « carbonisées », comme Jeanne d’Arc, sur le bûcher médiatique et politique, mais elles sont la preuve vivante – et la théorie du genre n’a rien à voir là-dedans – que certaines femmes en ont plus que bien des hommes.

    Vive ces femmes.
    Et ajoutons que M Poisson, lui aussi exhorte à voter contre Macron :
    « Le Parti Chrétien-Démocrate souligne son opposition à la position de certains Républicains et tient à rappeler qu’il a toujours combattu le projet d’Emmanuel Macron ».

  16. La parti LR ne doit pas de lier les main comme l’ont fait la droite, avec la goche, qui tirera comme d’habitude les marron du feu, uniquement pour lui.

    JF Copé l’avait compris, N Sarkozy aussi, la LR ne doit pas se pieger..

    Comme l’ont deja dit le LR la goche a aussi ces extremistes, tant que la goche les soutiens, le LR n’a pas de leçon a recevoir…

  17. Bonjour,
    Je vous propose la transcription presque complète de l’entretien qui a eu lieu ce matin entre Henri Guaino et Audrey Crespo-Mara sur LCI. Ça peut être utile à ceux qui n’ont pas pu l’écouter, afin de connaître l’opinion de Guaino sur Macron.
    (Pierre)
    . (…)
    - (A. C-M) : Est-ce que c’est compliqué de dire : il faut voter Emmanuel Macron pour faire perdre Marine Lepen !
    - (H. G.) : Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron. Je suis en désaccord avec tout.
    - Je me bats depuis des années en politique contre ce qu’il incarne, contre ce qu’il représente, contre ce qu’il fait qui plus est, ce n’est pas un hasard, il est le candidat de M. Hollande, il est le candidat de toute la classe politique qui a échoué, comment voulez-vous de façon sérieuse et crédible …
    - Est-ce c’est compliqué de dire il faut voter Emmanuel Macron pour faire perdre Marine Le Pen ?
    - En tout cas moi je ne signerai pas un texte pareil, et je ne suis pas le seul. Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron.
    Je suis en désaccord avec tout, je me bats depuis des années en politique contre ce qu’il incarne, contre ce qu’il fait qui est plus est, ce n’est pas un hasard il est le candidat de M. Hollande, Il est le candidat de toute la classe politique qui a échoué.
    (…)
    Va-t-on encore passer toute l’élection du second tour dans la lutte contre le fascisme, alors si ça avait été Mélenchon ça aurait été la lutte …
    - C’est pas une priorité ?
    - Mais vous avez vu des fascistes quelque part dans cette histoire ? Si on arrêtait de caricaturer ? Si on arrêtait, encore une fois d’éluder tous les débats en dressant le monstre répulsif du fascisme sous les yeux des électeurs ? Si ça avait été Mélenchon ça aurait été le bolchevisme ?
    - Voilà, madame Le Pen n’est pas fasciste ou nazie et monsieur Mélenchon n’était bolcheviste !
    - vous n’avez pas plus envie de faire perdre Marine Le Pen qu’Emmanuel Macron ?
    - Non, j’ai envie de faire gagner mon pays.
    - Non, mais là il y a 2 candidats.
    - Oui et ben voilà, moi j’en ai assez d’être mis au pied du mur en disant, voilà, il faut absolument éliminer tel ou telle, moi, je ne voterai pas pour madame Le Pen et je ne suis pas favorable aux consignes de vote, les gens sont assez grands pour choisir, mais si j’avais à en donner une ce serait non à madame Le Pen mais pas une voix pour monsieur Macron, pas une voix pour ce qu’il incarne en terme …
    - donc c’est l’abstention ou le vote blanc ?
    - pour ce qui me concerne ce sera, je l’ai déjà dit, ce sera l’abstention
    (…..)
    - je ne voterai ni pour l’un ni pour l’autre.
    (…)
    - Je ne serai pas complice de cette histoire. Regardez. Comment pourrai-je appeler à voter monsieur Macron alors que je m’oppose à tout ce qu’il dit. Non, je ne veux pas continuer l’Europe telle qu’elle est. Non, je ne veux pas continuer la politique économique telle qu’elle est, non je ne veux pas la suite de la politique de monsieur Hollande, non je ne veux pas d’un personnage .., parce qu’on a perdu de vue complètement ce qu’était une élection présidentielle. Ce qu’est un président de la République. Un président de la République ça se choisit sur la cohérence de son parcours, ça se choisit sur la cohérence de sa pensée. Il faut savoir selon quels principes le président va gouverner dans un monde parfaitement incertain. Comment pourrai-je voter pour quelqu’un qui dit : « Y-a pas de culture française ? », qui nous explique que la France a commis des crimes contre l’humanité, et responsable de crimes contre l’humanité pendant la guerre d’Algérie. Comment pourrais-je voter pour quelqu’un qui, lorsqu’il était ministre des finances, ministre de l’économie, pardon, français est allé à Davos, s’exprimer en anglais devant tous les banquiers du monde pour leurs expliquer qu’on ne pouvait pas payer un peu plus chères les heures supplémentaires ?
    - Et cette liste, cette énumération vous pourriez la faire pour Marine Le Pen aussi ?
    -Eh, oui, c’est pour ça que je ne vote pas, je ne voterai pas pour elle. Par exemple je suis totalement opposé à la suppression du droit du sol, donc je ne voterai pas pour madame Le Pen.
    - La liste est plus courte …
    - pas du fondamental …
    - bon, pas du fondamental…
    - Mais c’est le retour du ni, ni.
    -C’est pas le ni, ni, je n’aime pas cette expression. Je ne veux pas être complice de ce qui va se passer et en tous cas, si on ne laisse pas le débat s’exprimer. Ça sert à quoi s’il n’y a pas de débat ? Pour une fois il y a un débat. Voilà, il y a monsieur Macron qui est pour la poursuite du système, madame Le Pen à sa façon elle est contre le système. Très bien. Est-ce que enfin on peut avoir un débat sur la mondialisation, sur l’Europe, chacun se déterminera en conscience.
    - vous êtes prêt à assumer une victoire de Marine Le Pen ?
    - Je suis prêt à assumer ce que les Français décideront. Voilà.
    -Ça ne vous dérangerait pas … au fond …
    - Mais…, moi ce qui me dérange c’est qu’on en soit arrivés là, j’ai tout fait pour ne pas en arriver là. Mais on en est là. Et dans ce contexte je ne ferai pas le jeu de la lutte contre le fascisme pour éluder tous les grands débats qui traversent la société française d’ailleurs qui traversent tout l’Occident.
    - Marine Le Pen vous avait accordé son parrainage pour la présidentielle, est-ce que vous n’êtes pas tenté d’aller voter pour elle en guise de remerciement ?
    - Moi je ne sais pas ce que ça signifie en politique « remerciement ». Elle ne m’a rien demandé et je ne lui ai rien demandé non plus.
    - est-ce que ceci étant ça ne vous a pas dérangé d’accepter son parrainage, vous savez très bien qu’elle avait une idée derrière la tête
    - Mais ça ne veut rien dire d’accepter ou pas accepter, elle me parraine, elle est dans la liste des gens susceptibles de parrainer, très bien je dis merci et puis voilà.
    - Vous savez que son objectif c’est de décomposer les républicains, c’est ce qu’elle cherche.
    - Monsieur Macron ne cherche pas à décomposer les Républicains ? Et les Républicains c’est à eux de savoir s’ils veulent se laisser décomposer ou pas. C’est à eux de savoir s’ils sont capables d’avoir un débat sur l’Europe sur la mondialisation, sur le libéralisme. La question c’est est-ce que vous appelez à faire barrage au fascisme en votant pour monsieur Macron. La réponse est non, je ne voterai pas pour monsieur Macron et j’espère qu’il n’y aura pas une voix pour monsieur Macron, une voix de plus pour monsieur Macron. Voilà.
    (..)
    Question off :
    -Si finalement Marine Le Pen était élue le 07 mai au soir est-ce que vous n’auriez pas un peu honte d’avoir joué avec le feu ?
    - Mais j’aurais aussi honte peut-être encore plus d’avoir contribué à faire élire monsieur Macron. Voilà.
    - Vous seriez prêt à gouverner avec Marine Le Pen ?
    - Non.
    - Si elle vous le proposait ?
    - Non.
    - Vous hésiteriez ?
    - Non
    -Ah !
    - Non, non, je n’hésiterais pas, je l’ai déjà dit, je n’irai pas gouverner avec le Front National, je n’irai pas gouverner avec Marine Le Pen et je n’irai pas gouverner avec monsieur Macron et je serai face à monsieur Macron et je le suis depuis le début et aujourd’hui aussi totalement opposé à monsieur Macron, dans une opposition radicale à monsieur Macron à tout ce qu’il incarne, au pouvoir de l’argent, finalement …ce mépris …
    Vous savez ce qui va se passer si monsieur Macron est élu ? Quand les gens se rendront compte qu’ils ont mis au pouvoir tous ceux dont ils ne voulaient plus et bien ça sera terrible pour la démocratie et ça sera peut-être pire, la suite sera peut-être pire que madame Le Pen au Front National. Voilà. La colère du peuple, vous savez, il faut s’en méfier, il ne faut pas tromper le peuple trop longtemps.

  18. Les médias ont volé l’élection présidentielle aux Français avec leurs campagnes de presse angéliques pour Macron et violentes à l’égard de Fillon. Ils ont privé la France d’un président incarnant l’alternance en imposant leur petit marquis pédant.
    Nous aurons l’occasion de nous venger aux législatives, ne désespérons pas, les valeurs portées par François Fillon durant la campagne continueront de vivre dans la politique du gouvernement de droite que nous devons amener à la tête du pays pour contrer le fils spirituel de Hollande et des tireurs de ficelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>